Logo Asguard starmade Retour au site

[Auclide DS- Asuran] Réclamation officielle


#1
  • Transmission depuis Auclide Starport -

Salutation,

La société Auclide DS, de la faction Asuran, souhaite condamner fermement les propos de l’Amiral Nao en conversation holonet. L’amiral a, dans le cadre d’un débat concernant les incidents survenus sur Cephredi, fait preuve d’un grande manque de courtoisie.

Le président de la société a notamment été qualifié de “débile” “con” et son intelligence a été plusieurs fois remise en question. D’autres représentant de factions présent ont également subis son manque de délicatesse.

Nous condamnons fermement ses propos et le comportement de ce haut représentant de l’empire Biuvian.

  • Fin de transmission. -

HRP : Ce n’est qu’un petit message RP pour faire suite à la discussion sympa que nous avons eu en vocal :stuck_out_tongue:


#2

Ces accusations dont vous m’accusez sont infondés ! Vous omettez vos propos accusatoires et diffamatoires à l’encontre de l’Empire biuvian et de sa marine.

Je requière donc également une procédure à votre encontre.

Amiral Nao


#3

Mes accusations sont fondées, vous venez de le prouver en utilisant le terme “d’omettre” ! Et évidemment, Auclide ne va pas se laisser insulter sans réagir. Mais nous n’avons pas utilisé de terme aussi brute que vous !


#4

Accuser une nation souveraine de l’attaque de son meilleur allié est irresponsable de votre part et vous rend digne de ce que vous me reprochez.


#5

Nos accusations sont basées sur une observation neutre de ces évènements. Elles ne justifient en rien que vous, en tant que représentant de votre “nation souveraine”, avez proférés des insultes envers vos partenaires commerciaux.

Nous condamnons fermement ces agissements.


#6

Porter des accusations hâtives avant même que l’enquête en cours ne rende de conclusion n’est pas ce que l’on appel une “observation neutre” d’autant plus que vous n’avez pas accès à la totalité des donnés de ce dossier.

Il serait de bon ton que vous restiez à la place qui est la vôtre.

Amiral Nao